Qu’attendez-vous de la poésie?

Il se serait bien vu poète. Pierre Drouin, feu mon bien-aimé grand-père, aimait les rimes.  Alors qu’il était pour moi un puits sans fond de culture, avec la carrière brillante qu’il a menée au Monde, j’étais étonnée de

crédit Julie Sabatier

Un arbre est un poème en soi

le voir apprécier ma modeste poésie. D’autant qu’il pensait que c’était ce qu’il y avait de plus difficile à écrire et qu’il s’en sentait incapable.
Bien sûr il était mon grand-père ce qui biaisait quelque peu son objectivité.
Mais tout de même, s’il avait trouvé médiocre ce que j’écrivais, il n’aurait pas
pu s’enthousiasmer comme il le faisait.

Il y a huit ans, je lui ai demandé de m’aider à tenter d’éditer un recueil. Il en fut honoré et se fit un plaisir de m’assister.
En mars dernier, ma petite grand-mère chérie est partie le rejoindre au ciel. Il a donc fallu trier plus de 30 années de leur vie accumulée dans leur grand appartement. L’on m’a remis un petit dossier avec des lettres que je leur avais écrit et le fameux recueil. Mon grand-père y avait glissé un petit texte qu’il a écrit sur la poésie. J’aime trouver ses feuilles tapées à la machine, qu’il a soigneusement conservées. Comme ce texte en hommage à Beuve-Méry, poignant témoignage
d’un journaliste passionné. Je suis toujours impressionnée par la force de ses mots.
Le texte s’intitule  « Qu’attendez-vous de la poésie? ». Et voici sa réponse:

De la poésie, j’attends une effraction. Une manière de pénétrer dans le monde sensible par des voies insoupçonnées. Le langage, comme la musique, est un chemin royal. Les instruments des mots déchiffrent une partition invisible, secouant le mystère jusqu’à ce qu’il égrène des notes inouïes. Le poète connait l’accès des sphères à naître.

Lorsque je lis cela, je sens ma poésie bien loin de ces belles considérations. Et pourtant, je sais que mes mots le touchaient. En conclusion, quelques rimes…

Serait-ce l’amour que vous auriez semé
Tendre petit prince aux yeux étoilées
Me trouvant sur votre passage
Vous m’avez emmené au large

Mon coeur se serait-il éveillé
Grâce au contour de votre bouche
Mille papillons sont envolés
Grâce à ton âme qui me touche

Tu es une perle rare
Bouleversante de tendresse
Dont je savoure chaque regard
Où brille une flamme de sagesse

Ce fût un délice sans fond
Ces heures trop vite passées
Une cascade d’émotions
Qui cette nuit vont me bercer.

Et allez hop, un petit deux en un, je ne puis résister à coller ici un poème que je lui ai consacré. Longue vie à mon cher Apé dans les méandres de la Toile!

Apé

Mon bien-aimé grand-père à la culture immense

J’admire l’étincelle qui brûle dans tes yeux

Tu es sûrement de ceux qui m’ont donné la chance

De faire du monde des mots mon bien le plus précieux

Ta vie et tes paroles sont sources de sagesses

Lorsque je les écoute s’apaisent mes faiblesses

Les années qui passent n’ôtent rien à ta passion

Tu fais de chaque jour un nouvel horizon

Tu as contribué à nous faire grandir

Ces mots sont nés ici pour t’en remercier

Offrant à notre vie un éventail d’avenirs

D’espoirs, d’amour, mille fois merci Apé

Une petite vidéo sympathique qui montre en musique la joie de vivre d’un grand-père passionné:

6 réflexions sur “Qu’attendez-vous de la poésie?

  1. « Presque tout ce qui nous arrive est inexprimable, et s’accomplit dans une région que jamais la parole n’a foulée. Et plus inexprimables que tout sont les œuvres d’art, ces êtres secrets dont la vie ne finit pas et que côtoie la nôtre qui passe. »
    J’ai pensé à ces quelques mots de Rainer Maria Rilke dans les « lettres à un jeune poète » en te lisant.
    Vive la poésie et merci !

  2. Pingback: J’ai besoin de respirer | Laissez parler les ptits papiers...

  3. Pingback: L’Heautontimoroumenos – par Pierre Drouin | Laissez parler les ptits papiers...

  4. Pingback: Peau aime dominical | Laissez parler les ptits papiers...

  5. Pingback: Arthur Rimbaud : un poète dans la Commune | Laissez parler les ptits papiers...

  6. Pingback: Arthur Rimbaud : un poète dans la Commune, par Eric Simon | Laissez parler les ptits papiers...

Ouverte à l'échange, je serai heureuse de vous lire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s