Abécédaires

Loin de moi l’idée de me comparer à l’incommensurable talent de M. Jacques Prévert et son abécédaire. Aujourd’hui je

crédit Andreallaguy @Flickr

L’alphabet russe lui compte 32 lettres. J’ai aimé refaire des lignes à 15 ans.

voulais écrire le neuvième épisode de ma série de chômeuse radiée de Pôle Emploi. Et puis  j’ai regardé le calendrier, et vu qu’on était le 15 août. Sans doute le jour le moins laborieux qui soit en France. Un jour où même ceux qui travaillent ne travaillent pas. Elle vaut bien ça la Vierge Marie qui montât au ciel. Merci à elle et pour elle. Bref, même si moi j’aimerais bien bosser, ces éléments ont vite fait de m’ôter toute envie d’évoquer quelque notion d’activité qui soit. D’ailleurs je serai sûrement la seule à me lire aujourd’hui. Je suis à Paris pour le 15 août. Bonheur, douceur de la ville déserte et endormie. J’aime la capitale au mois d’août. Vidée de son stress et de ses habitants. Mais comme les bonnes choses, cela ne dure jamais assez longtemps! J’en profite dignement.

La seule activité qui me plaise à être évoquée en ce jour béni, est celle de la création.  Celle qui naît du coeur et d’envies d’ailleurs. De se plonger dans l’âme et d’y puiser un matériau pour créer. Dans le genre, ce qui coule le plus aisément de ma plume, ce sont les rimes. Parce que c’est ce que je travaille (et oui, on en revient au travail finalement) depuis plus de vingt ans maintenant. Point de rimes cette fois-ci, mais l’amusement de m’être imposée une contrainte. Car voilà ce que j’en pense, de la contrainte. Qu’elle en est une si l’on décide qu’elle le soit. J’ai donc choisi un beau jour  de printemps d’écrire un abécédaire. Je me suis prise au jeu, et j’en ai fait un bis. Le premier reprend chaque lettre de l’alphabet en mode vertical si je puis dire, et le second reprend les lettres en phonétique. J’ignore si c’est marrant à lire mais moi je me suis bien amusée en l’écrivant, il y a de cela déjà sept ans! Tiens, le chiffre 7 qui revient par ici…

Abécédaire

Allumant un

Bout de

Clope, je

Dérive vers l’

Eden qui

Forge ma

Garçonnière,

Havre de paix

Irrésistible…

Je sirote un

Kir, je

Lévite dans ce

Monde où dorment

Nos dimensions

Oniriques,

Pourvu

Qu’on les découvre

Ressuscitons nos

Songes magiques, de

Trouver le lien

Universel, pour

Vivre à deux-mille

Watts,

Exciter tous nos sens          bon ok là j’ai triché

Y aura-t-il rendez-vous à

Zanzibar?

Abécédaire bis (phonétique)

J’avoue être béate

Face à ces sentiments

Qui dévorent tout l’être

C’est le jeu d’une vie

Quelques joies éphémères

Gémissent de plaisir

Je m’acharne à rêver

D’îles fantastiques

De câlins voluptueux

Me voir pousser des ailes

Aimer oublier la haine

Dans les eaux du plaisir

Point de cumulus

Une errance douce

Pour s »essayer

A la sensualité

Techniquement

Ce n’est pas compliqué

Utopique, je le suis

Il n’y a pas qu’une

Vérité

Où sont les W.C

De la chapelle Sixtine

le i grec se dit ékié

Et en anglais un double z

Ca fait zizi

3 réflexions sur “Abécédaires

  1. C’est marrant à lire, d’autant que je devais être un des rares à bosser en ce jour de Sainte Marie…et que j’adore, belle, ces dessins euphoriques effarants, j’ai noté à chaque vers, il y a, j’y reviens, quarante allusions, elle me fait du pied? Aime? et n’ai pas peur, Ô poétesse, pèlerine, cul errant, esthète thématique en manque d’UV (hop, coup double, vé!) hic sans alcool, why? Z’ai des envies d’impro à deux stylos!

  2. Pingback: Peau-aime façon 3 ptits chats | Laissez parler les ptits papiers...

Ouverte à l'échange, je serai heureuse de vous lire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s