Souffle de vie

crédit Wikimedia commons

Le philosophe en méditation par Rembrandt

Mince. Voilà déjà deux semaines que je n’ai publié par ici.
Ce n’est pas faute d’y penser, croyez-moi. Mais encore une fois je suis happée par le tourbillon de la vie et de mes pensées sinueuses. Entre autres, j’ai du m’entraîner une semaine durant à me lever à 5h30 le  matin en vue d’un poste que j’espérais de ma motivation tenace décrocher. Je suis passée à côté non sans une pincée d’amertume, mais après tout c’était une expérience que je suis contente d’avoir faite.
Voilà plus de deux semaines aussi que je me dis que je dois absolument écrire un billet sur cet exceptionnel Forum international sur l’évolution de la conscience auquel j’ai assisté, sans le faire. Je commence à sérieusement culpabiliser! Mais à quoi bon, me direz-vous. Et vous auriez bien raison. Donc je lâche prise, et je lâche quelques rimes par là. Comme ça, pour le plaisir.

Le thème: la quête. Ecrit cette année où je m’étais lancée le défi d’écrire un poème à chacun des membres de ma famille sur un thème de leur choix. La femme de mon cousin (qui lui avait choisi le « souffle de vie ») a choisi la quête. Vaste sujet. Inspirant.

Mince numéro deux. Vla-t-y pas qu’en enregistrant mon brouillon je découvre que j’ai déjà publié ce poème. God Damn it if I may say so Bon. Je laisse quand même ce non-inédit mais j’y ajoute comme un écho, le poème écrit pour mon cousin, sur le fameux « souffle de vie. »

Et pour vous, c’est quoi, la quête, et le souffle de vie?

 

La quête

A la recherche du moi

On s’égare quelquefois

Que doit-on y trouver

Quel sens est à explorer

Faut-il penser à l’arrivée

Ou au chemin à emprunter

Après quoi courent tous les hommes

Vers l’amour ou le bonheur, en somme

On s’invente des quêtes

Pour que nos coeurs s’entêtent

A atteindre des buts

Et les âmes se percutent

A d’autres horizons

Rien ne se passe jamais

Comme on l’imaginait

Malgré cela, les sens sont là

L’essence de ce qui forge nos moi

Et le hasard n’existe pas

Faisons confiance aux signes

Aux chemins qu’ils désignent

Ce que l’on veut trouver

Cessons le chercher

crédit Wikimedia commons

En Asie, le Chi est le principe fondamental de la vie

Souffle de vie

 

La vie rime avec mille choses jolies

La magie, l’âme qui sourit, les belles envies…

D’où vient cette douce énergie

Qui fait battre nos cœurs

Qui envole nos âmes

Et dessinent une trame

Donnant sens à nos heures?

Faut-il chercher la cause de tout,

Ou se garder un côté un peu fou?

L’essentiel nous échappe,

Mais une force nous porte

A aller de l’avant

Sa puissance nous frappe

Mystérieusement

On ressent l’impalpable

On ne veut voir que rien n’est stable

Et l’âme tressaille et se poursuit

Dans un étrange souffle de vie

Enveloppant nos esprits

D’une élégante magie

Et l’on se sent grandir

Telle une fleur s’épanouir

Aller vers la sérénité

D’un bonheur peu bousculé

Au plaisir de se découvrir

Nouveau-né chaque jour

Cette brise jolie

Habille les mélodies

Qui nous transpercent l’âme

Peu importe la raison

Pourvu que tout soit bon

Bon ça m’agace sérieusement, à chaque fois que je mets un poème avec des ESPACES entre les strophes, ces espaces disparaissent dès que j’enregistre grrrrr. ça va toujours mieux en le disant.

 

4 réflexions sur “Souffle de vie

  1. ha ça me manquait tes petits billets… J’attends donc la suite avec impatience, et notamment ce qui s’est passé au Forum international sr l’évolution de la conscience … à bientôt !
    Et des nouveaux poèmes ? tu y penses parfois ?

  2. Pingback: Peau-aime dominical: la sagesse | Laissez parler les ptits papiers...

Ouverte à l'échange, je serai heureuse de vous lire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s