L’évolution consciente par Barbara Marx Hubbard

crédit Norman Kremer

Comment ne pas écouter une femme avec un tel sourire?…

Nous associons souvent l’avenir, l’évolution, le fait de grandir, à la jeunesse. Pourtant, il y a parmi ceux qui m’auront le plus appris lors du 2è forum international sur l’évolution de la conscience un septuagénaire et une octogénaire!

J’ai un profond respect pour les personnes âgées car je crois en l’expérience et la sagesse qui en découlent. J’ai toujours été choquée par

la façon dont notre pays traite ses vieux en les parquant dans des mouroirs voués à les tuer à petit feu. Quand j’étais étudiante Je voulais même faire un travail sociologique à ce sujet, pour montrer les différences patentes et choquantes sur la façon de considérer les anciens selon les cultures. Je suis plutôt dans la tendance de ceux qui gardent leurs anciens pour profiter des enseignements qu’ils prodiguent. Barbara Marx Hubbard, 83 ans,  est la preuve rayonnante que vieillesse n’est pas synonyme de faiblesse.

Elle avait 15 ans lorsqu’en 1945  les Etats-Unis bombardaient Hiroshima. Elle se trouvât à demander au président Eisenhower le sens de  tous ces nouveaux pouvoirs apportés par les humains s’ils étaient voués à détruire? Elle fût choquée de constater que cette bombe était pourtant le  résultat du formidable travail d’Einstein et son fameux E=Mc2: nous avons à la fois le pouvoir de détruire et de créer.

Ce tragique événement  fut le déclencheur  de ses travaux et réflexions. Elle a commencé ses recherches en travaillant sur la psychologie, la philosophie et la religion. Dans la Bible,  l’évangile de Saint-Paul dit « Aimez-vous les uns les autres et vous accomplirez mon travail » (celui de Jésus, donc de Dieu, ndlr). Barbara Marx Hubbard est allée voir un prêtre pour lui demander si c’était vrai. Elle a pu voir qu’il n’avait pas la réponse.  Au collège, lorsqu’elle demandait à ses professeurs le sens de cette civilisation, et pourquoi tout ce pouvoir, personne ne lui répondît.

Ses nombreux travaux ont conduit à faire d’elle « la voix de l’évolution consciente de notre époque », comme la qualifie le philosophe Deepak Chopra. Rappelons qu’elle pense que nous faisons partie de la « Generation One »: la première génération dont les actes détermineront notre succès à porter l’évolution ou notre échec en tant qu’espèce humaine.

L’ouvrage d’Abraham Maslow (l’un des fondateurs de la psychologie humaniste) Vers une psychologie de l’être évoque le fait que la nature de l’être humain est de trouver le sens de notre vie. Lorsque nous trouvons ce sens, nous sommes récompensés. Question essentielle pour la prospective évolutionniste: l’évolution possède une direction qui va vers plus de complexité, plus de potentiel à la conscience (awareness). La prospective évolutionnaire pense que si nous ne trouvons pas de réponse au sens de la vie, nous sommes voués à l’extinction de notre espèce. Mais si nous trouvons la réponse, nous ouvrons la porte à une nouvelle évolution.

Barbara Marx Hubbard considère que le fait de réfléchir dans une perspective évolutionnaire fait émerger un « cerveau global » doté d’une grande liberté de savoir, une sphère avec notamment beaucoup plus d’amour, qui engendrerait un « saut de conscience provoquant un bond christique ». En pensant à cette impulsion de conscience qui offre la possibilité d’un changement global, elle a réalisé qu’elle était l’univers en personne, ce qu’elle appelle « inner big bang » (big bang intérieur), cette impulsion étant présente partout.

Barbara Marx Hubbard a voulu croire qu’elle avait un rôle à jouer dans l’évolution de l’humanité. Elle nous parle d’une personne qui la voyait comme possédant ces qualités d’impulsion permettant de prendre une nouvelle direction. Ce à quoi l’auteur nous répond que cette qualité est en chacun de nous, comme Pierre Rabhi l’a évoqué avec l’esprit  dans la terre (la graine, remember?).

De sa petite voix calme elle nous dit que pour être surpris par la passion qu’a pris cette impulsion, il nous faut repenser au Civil Rights Act, aux combats féministes ou pour la paix. « Tous ces faits sont évolutionnaires, mais à l’époque, cela ne portait pas de nom! », sourit Barbara Marx Hubbard. Elle ajoute que pendant longtemps, alors qu’elle entamait sa « quête » évolutionnaire, tout du moins se posant les questions sur le sens de la vie auxquelles personne ne répondait, elle se sentait bien seule. Elle est donc heureuse de voir qu’en ce jour elle a devant elle 500 évolutionnaires rassemblés pour réfléchir à un avenir meilleur!

Barbara Marx Hubbard est une femme exceptionnelle et positive. Pour elle, la crise que nous subissons est un moyen pour l’évolution. Au lieu de voir les choses comme négatives et mauvaises, voyons comment elles peuvent faire changer les choses…

Puis nous voyons apparaître sur l’écran de l’amphithéâtre la spirale évolutionnaire et la roue de la co-création qui montre « l’impulsion d’évolution », l’énergie qui circule à travers tous les êtres, la Terre et l’univers. « Lorsque l’on trouve son but de vie, explique Barbara Marx Hubbard, nous devenons un avec cette impulsion d’évolution. J’ai un projet à partager avec vous: il est temps de décider d’identifier certains projets qui fonctionnent selon les valeurs décrites dans la roue de la cocréation. Je vous invite à vous rendre sur mon site pour partager votre vision et nous dire comment nous pouvons faire évoluer les choses, comment vous voudriez voir le monde évoluer. Si le monde prend conscience de ce qui émerge, de ce qui est créé, si l’on révèle maintenant ce que l’on peut faire pour que les choses évoluent, le monde pourrait être changé dans les cinq ans. Car si je change, tout le monde change. Comment y parvenir, tel est l’objet de ce forum auquel je suis heureuse de participer », conclut-elle.

Cette femme m’a véritablement épaté et mis du baume à l’âme. De voir qu’une femme de son âge met tout son coeur et son énergie à réfléchir à un avenir meilleur dans tous les sens du terme est un bel appel à un espoir positif. Et universel. Un appel au rassemblement créateur de bonnes choses, fédérateur de plus d’amour, de respect, de plus de créativité constructive. Comment ne pas y adhérer?

Je doute d’être parvenue à retranscrire le merveilleux message porté par cette femme et les évolutionnaires qui l’accompagnent. Je fais de mon mieux et je sais que ce n’est que le début d’un grand voyage évolutionnaire!

Le site français « catalyseur de l’évolution de la Cconscience et transformation de la culture: Enlighten Next France

PS: Je sais que l’heure est grave puisqu’en ce moment un taré court les rues de Paris avec son fusil et qu’un homme est entre la vie et la mort à cause de lui et que la presse est attaquée et que c’est intolérable. Je pense fort à ce jeune homme et je lui envoie mes meilleures pensées. Mais parfois je me dis qu’il est bon de se concentrer sur les choses positives. Et je ne vous cache pas qu’après 9 mois à galérer à chercher du travail en vain, j’en manque un peu, de positif. A votre bon coeur.

Une réflexion sur “L’évolution consciente par Barbara Marx Hubbard

  1. ça donne envie d’en savoir plus oui… merci de nous faire partager ces belles découvertes ma Jue… et je voudrais tellement que tu en trouves un, de boulot ! pour te remettre dans le positif, pour avancer, mais tu avances quand même, c’est bien. Je partage !

Ouverte à l'échange, je serai heureuse de vous lire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s