La grande farce hypnotique du monde se révèle

crédit Julie Sabatier

Synchronicité: reçus le même jour, Sorel et Reeves. Ann m’a révélé qu’ils se tombaient dans les bras l’un de l’autre à chaque fois qu’ils se croisaient 🙂

C’est en posant son sac lourd sur un rocher… que la grande farce hypnotique du monde se révèle… Ann disparaît… Elle a saisi que le « je » n’existe pas. Par toutes ses expériences et ses rencontres, Ann a fini par atteindre ce que l’on appelle l’Eveil(ATTENTION! Ann hurle à nouveau à mon coeur:

Mais Julie!!! combien de fois faudra-t-il te répéter que l’éveil ne s’atteint PAS!!! L’éveil EST, point final!

ET PAF! comme se plairait à dire son frère Stephen Jourdain dont j’ai adoré l’une des vidéos qu’elle m’a montrée, entretiens avec Gilles Farcet et Denise Desjardins, notamment.

L’éveil, terme ô combien galvaudé, dont l’essence s’est perdue au fil du temps et de réflexions hâtives. Terme limitatif, puisqu’exprimé. Il est si difficile d’évoquer tout ce qui est de l’ordre de l’impalpable (de l’Un-palpable!) car les mots circonscrivent systématiquement la pensée.

Alors que ce qui est évoqué se rapproche de l’infini, et ne peut se dire en mots. Ne peut que se vivre. Est à portée de tous. Tellement là que personne ne le voit! Le je n’existe pas, et la vie est un grand Jeu, un beau clown qui s’amuse et rigole de voir ces petits humains que nous sommes se donner tant d’importance et souffrir de ces rêves que nous croyons si réels!

crédit DR

VIDE

crédit DR

Retour à la maison

crédit DR

DISSOLUTION

Flash-back du « discours » de ma petite Isabelle Mama chérie pour ses 60 ans, une seule chose à retenir:

AMUSEZ-VOUS!

Tu es aussi éveillée, Lumineuse Mama. C’est aussi grâce à toi que je suis portée sur ce lumineux chemin. Amen.

Je suis rentrée le 19 de ce séjour hors du temps auprès d’un coeur débordant d’Amour, l’Amour Universel.
Je vois bien qu’en écrivant ces mots, je vis l’extase inspirée par tout ce que j’ai en reçu en « ouvrant » le cadeau incommensurable que représente NamastAnn, et qui plus est au pied du superbe Mont Ventoux, lieu hautement chargé énergétiquement!

crédit Julie Sabatier

Cycles, respiration, éternel mouvement créatif de Vie

Je suis partie loin en écrivant ceci. Et réalise qu’après tous ces mots, je n’ai même pas explicité le titre de ce billet! Plusieurs fois des êtres lui dirent « On vous appellera Mère, ou Maître », chose qu’elle refusait violemment. A quoi il lui fût répondu: « Vous êtes bien orgueilleuse: parce que vous croyez que c’est vous qui décidez de vous faire appeler Maître?! Si les personnes veulent le faire, vous devrez l’accepter! » 

Ann a vécu 3 grandes étapes (Ô, Sainte-Trinité…) à la rencontre d’elle-même (aile m’aime…) Lorsqu’elle s’est trouvée, elle s’est Ouverte à l’infini, à ce qui Est. Depuis, la Joie l’habite. Le fruit de son parcours a taillé en pièces tout ce que nous croyons. Ces fameux conditionnements accumulés telles de multiples pelures d’oignon, cimentant sous  d’épaisses couches l’essence de ce que nous sommes véritablement: Conscience, Amour,Lumière. Mystère qui se révèle à lui-même.

C’est parce que le corps existe que la Conscience prend Conscience d’elle même. 

me révèle Ann de son plus beau sourire. Sa patience bienveillante et irradiée s’évertue à expliquer, à faire comprendre ce qui ne peut l’être (expliqué…). Elle m’a fait découvrir moultes serviteurs, Source du JeuYvan Amar  – son dernier « instructeur » (après lui avoir dit NON à une « initiation » pour faire partie du groupe « élèves »; les assidus, les proches –  Stephen Jourdain, Arnaud Desjardins, Denise Desjardins, Karl RenzCharles Coutarel, liste non exhaustive)

Nous qui sommes si attachés à tous ces conditionnements qui nous laissent aveuglés, pouvons être irrités, heurtés, blessés, par le fait d’apprendre que nous sommes totalement à côté de la plaque! Mais à la fois quelle rigolade de le découvrir! HAHAHA!!!

Tout au long de son voyage sur Terre, Ann a écrit et accumulé des dizaines et des dizaines de pages de documents, de bouts de papier attrapés lorsque des « fulgurances » lui sautaient à l’esprit, vite un stylo, écrire.

Elle m’a immédiatement rappelé l’honorable Apé qui tout au long de son séjour (oh, un lapsus, j’avais marqué « séjouir »!!!) avait lui aussi précieusement gardé l’ensemble de son oeuvre si je puis dire. C’est simple, il écrivait tout le temps. Il avait en permanence dans la poche de sa veste un petit carnet Clairefontaine pour noter systématiquement sur tout ce qu’il avait lu, vu, entendu.

Combien d’heures ai-je passé à me délecter en fouinant dans son bureau empli de toute sa vie! Des courriers de ses enfants aux notes qu’il prenait lorsqu’il était étudiant, en passant par les lettres de l’Elysée et autres ministres le félicitant pour ses ouvrages sur l’Europe. Autant de trésors qu’il me plaisait de contempler. Je voulais écrire une biographie de mon grand-père. Il a humblement refusé. Mais son fiston a gardé ses trésors et viendra un temps où sa mémoire lui sera rendue si je puis dire.

Donc! Je reviens à PrécieusAnn.  Inutile de vous dire que lorsqu’elle a commencé à me sortir ses photos, ses disques, ses lettres, tapées à la machine, manuscrites, ses bouts de papier, son gros dossier avec inscrit « LIVRE ANN » dessus, j’étais dans tous mes états!

« J’ai du jeter plusieurs caisses de documents…. » me dit-elle un jour. « JE T’INTERDIS DE JETER QUOI QUE CE SOIT A L’AVENIR »! lui ai-je crié en retour. Car tout cela je le vois comme des pépites, de véritables trésors historiques! Comme ce jour où j’avais trouvé sur le bureau de ma grand-mère des tickets de rationnement de la guerre parfaitement conservés, comme s’ils venaient d’être fraîchement pressés! Que sont-ils devenus? Emplie de gratitude je suis envers ces êtres qui ont su garder tout ce qui reflète leur parcours. Ann Sorel est de ceux-là.

 » – Et si on écrivait un livre? osais-je lui glisser.

– Oui, cela fait bien longtemps que j’y pense, mais je n’ai pas le courage de rassembler tous ces écrits et documents éparpillés dans tous les sens… Ce corps est en grande douleur (distinguons les mots « douleur » et « souffrance »: douleur sera exprimé pour le physique quand la souffrance sera relative au psychisme) et bien que la Joie soit permanente, je n’échappe pas aux affres de la forme, heuuuu, qui danse!

– Si tu es d’accord, je veux bien t’assister pour mettre en oeuvre tout cela! Autant les échanges que nous avons, que les faits émaillant ton parcours, que ton chemin spirituel inné et acquis tout au long de ton voyage, sont une mine d’or! De la véritable Alchimie, entendons-nous bien! Nous avons besoin de t’entendre Ann, d’entendre la Source!!! Tout ce que tu as vécu peut énormément apporter aux autres, et en plus tu es tellement drôle, et entendre tout cela dans la dérision, c’est magique! Nous comprenons beaucoup mieux les choses lorsque nous en rigolons! Yalla! »

Joie. C’est parti. Même si Ann me répèt inlassablement que tout cela appartient au passé, mémoire, histoires et Jeu de Vie; et que seul est…. »Maintenant »!

Montrer à l’instar de Satyam Nadeem dont elle m’a fait lire l’ouvrage De la prison à l’éveil, relatant l’expérience d’un homme qui fût un temps grand trafiquant de drogues, pour atterrir dans une prison Moyen-Âgeuse où il finira par vivre ce qu’il nomme poétiquement La Vision de la Perle, que l’Eveil peut « frapper » à tout moment et en toute circonstance, comme par exemple dans les bas-fonds d’une grotte où s’entassait tout ce que l’espèce humaine peut vivre de plus bas, sale et misérable.

Namaste Ann, je me prosterne à tes pieds, en toute humilité, toi qui me dépouille de tous ces voiles qui empêchent mon Être d’embrasser pleinement ce que Je(u) suis!

Nous sommes ce que nous cherchons;

Julie, es-tu prête à mourir?… à ce que tu crois être?

« Comme ma peau éczémateuse a soif d’hydratation, mon âme a soif d’Être. Comme le beurre  de karité pénétrant ma peau la tire, la brûle, me fait mal quand elle le boit, mon esprit se heurte à quelques souffrances lorsque lui sont présentées certaines vérités. »

Au fait, je viens de recevoir mes bottes Sorel, je marche avec elle, maintenant, merci Papa Noël!

crédit Julie Sabatier

Merci Papa Noël, j’ai été sage et reçois ton cadeau de tout mon coeur et de toute ma bouche 🙂

40 ans + tard...

Avant, après, mais quoi?…

Voilà, lecteur chéri. Tu viens de lire, si tu as parcouru en plus de celui-ci, les deux premières parties au sujet de cette sacrée bonne femme…  Sache que ce n’est que le début d’un beau voyage à la rencontre du Soi!

Pour ceux qui veulent découvrir le merveilleusement joyeux éveillé de Stephen Jourdain, c’est par là:

 

LIRE AUSSI: Ann Sorel: Un grain de sable dans les rouages du conditionnement

Ann Sorel: Brûler de se rencontrer

Ann Sorel et le mouvement de la méduse

Ann Sorel: Cadeau rigolo du samedi: un mantra libérateur

Papier Machine

Ann Sorel: La quête (peau-aime)

16 réflexions sur “La grande farce hypnotique du monde se révèle

  1. Pingback: Peau-aime dominical: Inspiration | Laissez parler les ptits papiers...

  2. Pingback: Cadeau rigolo du samedi: un mantra précieux et libérateur | Laissez parler les ptits papiers...

  3. Pingback: Cadeau rigolo du samedi: un mantra libérateur | Laissez parler les ptits papiers...

  4. Pingback: Ann Sorel: Un grain de sable dans les rouages du conditionnement | Laissez parler les ptits papiers...

  5. Pingback: Pas de coeur, pas de cerveau, 97% d’eau… | Laissez parler les ptits papiers...

  6. Pingback: Brûler de se rencontrer | Laissez parler les ptits papiers...

  7. Pingback: Il y a une différence notoire entre jouer au mahout et l’être véritablement | Laissez parler les ptits papiers...

  8. Pingback: ทองคำ, ช้างลูกของฉัน – Thongkam est-il un rêve inaccessible? | Laissez parler les ptits papiers...

  9. Pingback: Peau-aime dominical: Ann Sorel | Laissez parler les ptits papiers...

Ouverte à l'échange, je serai heureuse de vous lire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s